30 mai 2013

Les nombreuses vies de Dracula

   

     Oui, je continue sur les vampires ; à partir du moment où je suis passionnée par le fantastique, je ne peux pas manquer d'être intéressée par une des créatures les plus présentes dans cet univers.
   Ce livre ne se concentre pas uniquement sur le vampire moderne mais également sur les tous premiers vampires à travers le monde et l'histoire, en particulier depuis le XVIIè en Europe de l'est, déjà hantée par les boucheries du comte Drakula. Justement, les auteurs reviennent sur son histoire (qui est après tout plus ou moins la même que celle de n'importe quel tyran) et sur la façon dont le voïvode est devenu le célébrissime personnage : dans le roman de Bram Stoker tout d'abord, puis dans les films de Murnau, Terence Fisher, etc.. On trouve également une très belle introduction au roman noir - c'est ici que j'ai découvert ce genre- et sur la littérature sombre depuis le XVIIè, dans une perspective de retracer en quelque sorte l'histoire du fantastique. L'auteur ne nous donne pas de très nombreuses pistes de lecture mais insiste essentiellement sur ce qu'est le genre en lui-même, son apparition, ses origines... En particulier, les graveyard poets comme Thomas Parnell et Edward Young sont évoqués. Ces poètes puisaient leur inspiration dans la nuit, le morbide et le surnaturel, et ont été, en quelque sorte, les précurseurs des romantiques. 
     Si ce livre s'intitule "Les nombreuses vies de Dracula", c'est parce que cette créature et le roman originel, celui de Bram Stoker, ont fait l'objet d'innombrables réécritures et adaptations. Ainsi, on peut imaginer que le personnage de Dracula, à force d'être réinventé, a connu plusieurs vies...
    En résumé, c'est un bon ouvrage théorique sur les vampires et la littérature "sombre", que je vous conseille évidemment!

Vos réactions :

Réagir à cet article

Merci d'avance pour votre petit mot!

Et n'oubliez pas que ce blog est un lieu d'échange : partagez avec moi votre coup de cœur du moment ou je risquerais de mal le prendre! ; )