Les évadés des ténèbres

    


    Oui, il s'agit encore une fois d'une anthologie de la collection Bouquins, dont le thème est très similaire à celui de la première que je vous ai présentée : des monstres parmi les plus marquants de la littérature fantastique.

    Comme vous ne le voyez peut-être pas sur la couverture, le recueil contient Dracula, Frankenstein, Carmilla, le Golem (de Gustav Meyrink) et les Mystères d'Udolphe, sans doute le roman le plus connu d'Ann Radcliffe. C'est donc une autre collection de grands classiques pour les fanas du genre comme moi (et peut-être vous). Toutes les anthologies de la collection Bouquins que j'ai lues étaient excellentes, il me semble qu'elles peuvent faire partie des indispensables d'une bibliothèque.

   Bref. Je suppose que vous connaissez Dracula et Frankenstein (auquel je consacrerai bientôt malgré tout un article plus détaillé). 
    Commençons donc avec le premier roman de l'anthologie, Les mystères du château d'Udolphe, de Ann Radcliffe, qui est son quarième et plus célèbre roman. Les personnages et lieux sont typiquement ceux que l'on retrouve dans un roman gothique, par ailleurs, Les mystères d'Udolphe est considéré, avec le château d'Otrante (Horace Walpole), comme le prototype du roman gothique. On y retrouve donc une jeune femme persécutée, des éléments en apparence surnaturels, des ennemis prêts à tout, et tout cela dans des décors sublimes (comprendre "effrayants pour le commun des mortels") : des châteaux en ruine, mais aussi des paysages grandioses, comme les Alpes qui sont décrites de façon remarquable. Comme dans la plupart des romans gothiques, plus particulièrement chez Ann Radcliffe, l'intrigue est centré autour d'une histoire d'amour impossible, de secrets familiaux, et d'un malfrat qui organise le tout et fait son possible pour désorienter les autres personnages...
    
    Passons au deuxième roman, ou plutôt à la deuxième nouvelle de cette anthologie. Carmilla est une dangereuse comtesse vampire, créée par Joseph Sheridan le Fanu (un auteur du XIXè dont je vous reparlerai sûrement), particulièrement importante car c'est le premier vampire lesbien, ce qui est extrêmement osé pour l'époque. La narratrice est l'hôtesse de Carmilla, qui apparaît complètement désorientée par la relation ambiguë qu'elle entretient avec la jeune femme. L'intérêt du choix de la rédaction à la première personne est que le mystère est prolongé dans la mesure où on ne peut découvrir le mal qui ronge la jeune fille qu'en même temps qu'elle, puisqu'on ne peut que partager son point de vue, qui n'est pas omniscient. Au passage, la littérature de cette époque permet d'avoir un aperçu des mentalités dominantes, qui n'étaient malheureusement pas aussi évoluées qu'aujourd'hui dans certains domaines...
    Cette nouvelle a d'ailleurs été adaptée au cinéma, notamment par Roger Vadim en 1960 dans Et mourir de plaisir.
    
    Le Golem est une adaptation d'une légende juive née dans un quartier de Prague, où l'auteur a vécu des  événements très importants. Si vous voulez un détail inutile, sachez que Gustav Meyrink était passionné de sciences occultes. Elle raconte l'histoire d'un tailleur de pierre précieuses qui décide de se créer un serviteur de pierre après avoir eu entre les mains un livre de sciences occultes. C'est aussi pour lui le début d'un parcours initiatique trouble... Vous pouvez lire une parodie de cette légende dans le recueil La lamentation du prépuce, de Shalom Auslander.

   Voilà, j'espère comme d'habitude vous avoir donné envie de lire ce recueil. N'allez pas croire que je n'aime que le  fantastique, mais je trouve ce genre absolument passionnant, car je crois réellement que les auteurs n'inventent pas tout mais que certaines créatures et phénomènes présents dans les romans, nouvelles et films sont au départ une croyance qui en dit long sur les cultures et les sociétés dans lesquelles elle est présente.

    N'hésitez jamais à me faire découvrir vos intérêts, car si je me tourne spontanément vers la littérature fantastique, j'ai bien conscience que d'autres genres/auteurs peuvent être extrêmement intéressants et je compte sur vous pour me les faire découvrir.

Commentaires

Articles les plus consultés