Les voies d'Anubis (Tim Powers)

Résumé :
En 1983, Brendan Doyle, un universitaire californien spécialisé dans le romantisme anglais, biographe de Coleridge et tentant de retracer la vie du poète William Ashbless, se voit proposer une conférence en Angleterre, sur Coleridge, par un richissime propriétaire de grands laboratoires de physique. Une fois sur place, Doyle se rend compte qu'il va devoir présenter son sujet... devant Coleridge lui-même! En effet, Darrow, le milliardaire, a conçu un projet de voyage dans le temps. Malheureusement, et comme dans tout bon roman de science-fiction ayant pour thème le voyage dans le temps, tout ne se passe absolument pas comme prévu et Brendan Doyle se retrouve piégé en 1804, où il devra survivre pendant qu'une secte pratiquant encore une ancienne magie, basée sur le culte d'Anubis, tente de le tuer... 
   
    
       Je suis récemment tombée sur cette petite merveille, qui vous charmera tout autant que moi si vous aimez le fantastique, la science-fiction, la poésie romantique anglaise et l'Égypte antique. Et oui, tout ça à la fois, puisque ce sont les références que mélange Tim Powers avec un talent incroyable.

    Ici, le principe des voyages dans le temps est que certaines périodes donnent lieu à des "bizarreries", des moments bien spécifiques où la science n'opère plus totalement et laisse place à la magie... Ainsi, les portes utilisées pour voyager dans le temps sont les fameuses "voies d'Anubis". Ces portes sont des sortes de trous dans le cours naturel du temps, qui permettent de parcourir celui-ci dans n'importe quel sens, vers le futur ou le passé.

    Alors? Tentés? Vous devriez si vous partagez les mêmes intérêts que moi (comme je l'ai dit plus haut, il s'agit majoritairement du fantastique, de la science-fiction, du romantisme et de l'Égypte antique - et également des chocolats à la liqueur, mais ils n'ont rien à faire ici) et si vous êtes curieux de voir ce que donne un mélange parfaitement réussi de fantastique et de science-fiction. Très sérieusement, l'ensemble du roman reste parfaitement crédible, ce qui est surprenant pour une tentative aussi risquée! On aurait pu croire à un délire enfantin et malhabile, mais pas du tout : l'univers est très cohérent, jamais science et magie n'empiètent sur le territoire l'un de l'autre et, avec tout ça, le suspense est maintenu tout au long du récit.
    On rencontre des personnages passionnants, parmi lesquels Lord Byron et Coleridge, s'il vous plaît, et les manipulations et re-manipulations du passé s'opèrent à merveille. En fait, Powers nous fait cadeau d'une réappropriation et d'une réinvention du passé et des événements historiques complètement délirante et passionnante. Je veux dire par là qu'il donne dans son roman des explications inédites à des événements ayant réellement eu lieu...Vous me suivez ou j'explique définitivement très mal?

    Bref, je vous recommande plus que vivement  cette perle qui mêle de façon magistrale deux grands genres de la littérature de l'imaginaire. Je vous ai mis la couverture de l'édition que j'ai en ma possession, les rééditions de Bragelonne sont vraiment superbes. 

Commentaires

Articles les plus consultés