3001 : L'Odyssée finale - Arthur C. Clarke

   Nous y sommes : dernière chronique avant que je ne vous présente le premier tome de l'Odyssée du temps. Vous sentez une certaine impatience? C'est normal, tant j'ai hâte de vous parler de ce petit bijou. Pour ceux qui n'auraient pas suivi les articles des premiers tomes de la saga, voici de quoi vous mettre à jour :

Alerte spoilers ! Je vous déconseille la lecture de cet article si vous n'avez pas lu les trois premiers tomes de la série...






Genre : Hard science
280 pages
Titre original : 3001 : The final Odyssey
Parution : 1997
Traduction : Bernard Ferry
    Sur la Terre brillent désormais deux soleils.
    Le réchauffement de la planète condamne les hommes à vivre dans quatre tours baptisées Afrique, Amérique, Asie et Pacifique, hautes de trente-six mille kilomètres, et qui s'élèvent jusqu'à l'orbite géostationnaire. Du 10 000è étage de la tour Afrique, Frank Poole, l'un des astronautes de Discovery, contemple ce monde étrange qui fut le sien et qui n'en finit pas de le surprendre. Il est vrai qu'il vient de renaître à la vie, après mille ans de dérive dans l'espace. Désormais, Frank n'a qu'une idée : retrouver son ex-commandant Dave Bowman, auteur d'un message où il laisse entendre qu'un terrible danger plane sur l'avenir de l'humanité. 

                                                                          

    Cette saga s'achève comme elle a commencé : avec Frank Poole. Etant donné que j'avais cette fois réussi à me préserver des spoilers en évitant très soigneusement de lire la quatrième de couverture, l'effet de surprise a été réussi quand notre pauvre victime de Hal/Carl a soudainement réapparu... après mille ans de dérive dans l'espace. Cet aspect m'a paru un peu tiré par les cheveux, mais : a) je suis plus indulgente envers Arthur Clarke parce que... c'est Arthur Clarke (si, cet argument est tout à fait valable) et b) le monsieur a réussi à justifier ça de façon convaincante, alors que demander de plus? Plus sérieusement, j'ai tellement apprécié voir Poole retrouver le devant de la scène que je ne me suis pas attardée sur ces détails à la lecture, d'autant plus que le sujet de sa redécouverte de la Terre - qui a évidemment bien changé en mille ans - a été traitée sans clichés, et le contexte géo-politique présenté de façon très crédible.
    Le mystère se creuse autour de Dave Bowman, dont Frank Poole tente de comprendre ce qui lui est arrivé, les mêmes questions torturant son esprit que celles auxquelles Heywood Floyd a dû faire face presque un millénaire plus tôt. Dans le même temps, des réponses sont apportées quant aux entités présentées comme des quasi-dieux, leurs motivations, et le rôle joué par Bowman auprès d'elles. 
    Donner à Frank Poole le rôle principal dans ce dernier roman a permis non seulement de donner un sentiment très satisfaisant de boucle bouclée, mais également de se sentir plus proche du dernier personnage central restant de 2001, Dave Bowman ne pouvant plus, dès la fin du premier tome, être considéré comme l'astronaute humain d'origine. 


    Ce roman clôt la série en beauté et sait se démarquer des volumes précédents : pas de millions de kilomètres franchis, un rythme un peu plus lent que celui des premiers romans... ça ne m'a pas du tout posé problème, tellement j'avais envie de faire durer ce dernier tome.

    L'Odyssée de l'espace fera toujours partie de ces séries qui m'auront marquée. Je suis restée totalement enchantée de cette lecture, n'ayant eu aucune difficulté à me plonger dans l'univers des personnages, à partager leurs interrogations. J'aurais adoré la découvrir plus tôt! Le petit - ou plutôt gros - plus qui m'aura aidée à terminer cette série sans être trop nostalgique a été de savoir que l'Odyssée du temps m'attendait ; )

Commentaires

  1. Est-il possible de commencer pas ce tome sans avoir lu les autres ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce ne serait pas trop gênant pour la compréhension, mais je pense que tu perdrais au niveau de l'intérêt... D'autant plus que 3001 est loin d'être le meilleur tome de la série! Je te conseillerais plus volontiers de ne lire que 2001 et 2010, dans la mesure où l'histoire aurait très bien s'arrêter là. J'espère avoir répondu à ta question : )

      Supprimer
    2. Merci beaucoup. Je vais donc les prendre dans l'ordre.

      Merci aussi pour ton blog.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci d'avance pour votre petit mot!

Articles les plus consultés